ROUTES DE LA FACE SUD

*NE PAS faire de l'escladade aux mois d'avril, mai et juin por la nidification

Téléchargez la brochure avec tous les itinéraires



16. Valencianos

230 m, 5+

Itinéraire historique qui est devenu l'itinéraire le plus répété du Penyal. Très esthétique dans les sections finales. Le passage de nombreuses cordes a laissé des sections très soignées. C'est le cas du dièdre de la troisième longueur, gradué le jour de sa 5e année et qui représente actuellement un véritable défi pour l'escalade libre..


17. Polvos mágicos

230 m, 6b

Elégant itinéraire qui traverse le système dièdre prononcé qui forme le contrefort ouest avec la face sud. Comme dans le parcours précédent, le passage d'un grand nombre de cordes a poli la roche, laissant quelques marches très glissantes. Très recommandable.


18. Virginia Díez

110 m, 6b+

Itinéraire sportif qui émerge du dièdre supérieur de Polvos Mágicos. recommandable.


19. Pilar López de Sancho

165 m, 6c

Cet itinéraire qui commence à la corniche valencienne est la meilleure option pour l'escalade sportive dans cette partie de la paroi. Il y a une alternative au dernier lancer, laissant la rencontre à gauche par un mur effondré avec de bonnes carres : Pilar López de Pancho, 7b (R. de Valera et M. Cebrián). Très recommandable.


20. Piratas

150 m, 5

Intéressant itinéraire un peu plus difficile que Valencianos qui relie une série de dièdres à la sortie du Dièdre U.B.S.A..


21. Los misirables

140 m, 6c+

Parcours sportif avec marches de plaque sur bon rocher.


22. Costa Blanca

250 m, 6c+

Belle route à caractère sportif qui monte un gendarme caractéristique, en marchant sur certains emplacements de la route Espolón Manfred. La dernière section traverse le croisement du dièdre U.B.S.A. pour entrer dans un crash spectaculaire de 6c +. Le grand nombre de répétitions qu'il supporte affecte la qualité de la roche, qui est de plus en plus polie. Essentiel.


23. P.P. ecológico

250 m, 6c+/A0

Une des dernières voies sportives équipées du Rocher. Très bons emplacements et rock de qualité. Un ensemble de fisureros peut être utile dans la fissure du dernier pas, équipé de "joie".


24. Diedro U.B.S.A

250 m, 6a

Le grand classique de la face sud. Parcours évident qui évite les chutes finales grâce à un rappel pendulaire. Des arrêts de verrou ont récemment été ajoutés à l'équipement d'origine vieillissant, augmentant considérablement la sécurité de cet itinéraire pionnier. La qualité de la roche a également été affectée par le passage du temps et des centaines d'alpinistes. Essentiel.


25. Navegante

250 m, 7a

La première des voies équipées par le haut et une véritable référence de l'escalade sportive sur rocher. Escalade très variée avec marches dièdres, effondrement, plat, "patates", etc. Le dernier pitch commence par quelques étapes très délicates que l'on peut surmonter en A0. Il existe une alternative de départ un peu plus dure (7b), appelée Derbi Variant, qui consiste à emprunter une magnifique fissure orientée vers la droite. Essentiel!


26. La gaviota

250 m, 6a/A3

Itinéraire d'aventure qui a très peu de répétitions, ouvert dans le plus pur style de son créateur. Rock de qualité sauf pour le deuxième ton. Les top runs sont très spectaculaires. Elle conserve encore l'équipement d'origine, simplement décoratif, à l'exception d'un assemblage équipé d'un verrou. Recommandé pour les experts en escalade.


27. Tronco piratas

250 m, 6b/A3+

Itinéraire artificiel sans trêve parmi les plus exigeants de la Communauté valencienne. Il faudra prévoir un bivouac dans la grande grotte.


28. Syldavia

250 m, 6b+/A3

Parcours magnifique et exigeant. La première moitié du parcours se déroule sur une dalle, à travers une montée artificielle laborieuse et exigeante, tandis que les sections finales, moins exigeantes, proposent une montée sur des effondrements, athlétique et avec beaucoup d'ambiance..


29. La Manuel

250 m, 6b/A1

Tournée rock 100%. Aménagement très intelligent et esthétique. Dans les 3 premières longueurs, avec quelques marches obligatoires, le rocher est généralement glissant, il est donc conseillé d'être habitué à ce type d'escalade si l'on veut profiter de l'itinéraire. Très recommandable.


30. Línea mágica

220 m, 6c/A1

Beau parcours sportif qui profite du terrain artificiel de Gómez-Cano pour surmonter l'effondrement du deuxième terrain.


31. Gómez - Cano

250 m, 6a+/A1

Peut-être le plus connu des itinéraires Rock. Un vrai classique. La beauté du parcours alliée à une difficulté que l'on pourrait qualifier de moyenne, le rendent très intéressant pour les cordées de tous niveaux. Escalade très variée avec des longueurs sur dièdres, plateaux, cheminées et surplombs. Le passage d'un grand nombre d'accords a eu un effet pernicieux sur cette roche marbrière. Ceci, combiné à l'environnement marin, donne aux premières longueurs une sensation humide et glissante qui disparaîtra avec l'altitude. Très recommandable.


32. Anglada gallego

300 m, 6c

Bonito recorrido que concentra la dificultad en los 3 primeros largos. Interesante.


33. Los lunes al sol

300 m, 7a

Itinéraire moderne qui s'appuie sur quelques longueurs de la Directa Manfred oubliée pour réaliser un parcours spectaculaire. Équipé d'un parabolt où le matériel flottant est inutile. Il est conseillé de bien connaître les itinéraires dans cette zone pour ne pas "embarquer". Très recommandable.


34. Espacio libre

310 m, 6b/A3

Magnifique parcours qui compte très peu de répétitions. Chacune de ses longueurs est intense et d'une grande beauté. L'ascension de cette voie demande aujourd'hui un certain engagement, car le matériel, fortement affecté par la corrosion, n'est que témoignage. Pour le moment, il est conseillé de gravir le premier pas par Directa Rusa. La dernière longueur réserve une surprise, cachée par l'ouverture unique du parcours. S'il était restauré, ce pourrait être le meilleur itinéraire sur le Penyal.


35. Directa rusa

310 m, 6b/A3

Itinéraire audacieux, considéré pendant de nombreuses années comme l'un des plus difficiles d'Espagne. Son seul nom a envoyé des frissons dans le dos de certains (moi y compris). Aujourd'hui le mythe est en partie dépassé et compte déjà un grand nombre de répétitions ; oui, en évitant le 4e pas, qui traverse le toit de la Fragata à l'aide de clous et de chevilles en bois aujourd'hui inutiles.


36. Superdirecta

350 m, 6c/A2+

Cet itinéraire pourrait définir le concept de "peñonero". Avec des longueurs très acrobatiques sur rocher aux formes fantaisistes et parfois quelque peu douteuses, elle est considérée par de nombreux habitués comme la meilleure voie de mur. Son tracé plus ou moins rectiligne est quelque chose de vraiment inhabituel dans le Rocher. L'itinéraire a été récemment restauré avec des paraboles, installés là où les ouvertures laissaient une certaine assurance. Malgré tout, cela reste un vrai challenge. La dernière longueur a été escaladée en libre (6c), pour laquelle il faut garder la tête froide et bien sûr... ne pas baisser les yeux ! Indispensable pour les connaisseurs de Penyal. Indispensable pour les connaisseurs de Penyal.


37. Revelación

350 m, 6b+/A2

A mon avis, l'un des chefs d'oeuvre des frères Gallego. Son tracé intelligent, la qualité du rocher et l'ambiance magnifique en font l'un des plus beaux parcours du secteur. Bien que dans le croquis original cet itinéraire puisse sembler facile (A1/V), c'était un véritable défi pour la plupart des cordes, recevant très peu de répétitions jusque bien dans les années 90. Une grande partie du caractère aventureux de cet itinéraire lui a été enlevé après son dernier équipement, dans lequel des expansifs ont été ajoutés dans les sections particulièrement compromises.


38. La nariz

350 m, 5+/A2+

Impressionnant tracé qui attaque le magnifique éperon effondré à l'aide de nombreux burins. Impressionnant pour son atmosphère vertigineuse et pour les transitions passionnantes sans artifice. La magnifique restauration effectuée récemment lui a rendu sa beauté d'origine..


39. Herbes màgiques

350 m, 6b/A2

Itinéraire qui a marqué un avant et un après en matière d'escalade sur le Rocher. Sa modernisation avec parabolt lui a redonné le prestige qu'elle avait autrefois. La longueur artificielle qui traverse la grande voûte finale est l'une des plus caractéristiques et photogéniques du Penyal. Il existe une variante de sortie courte appelée Variante Voayante qui monte directement à partir de l'avant-dernier rappel. Cette sortie, non enchaînée en libre pour le moment, est équipée de paraboles et offre une montée très sportive dans un environnement vertigineux..


40. Al infierno con el diablo

350 m, 6b/A4

Parcours artificiel extrême avec un grand nombre de marches sur poids dans les premières longueurs. Rien que l'apparition de sa première longueur, diplômée de A4, parvient à faire dresser plus d'un poil sur la tête. prévoir un bivouac.


41. Nueva dimensión

350 m, 7b

Parcours sportif, spectaculaire et exigeant. L'avant-dernière longueur est parmi les plus spectaculaires du Penyal. Il partage 2 emplacements avec Herbes Mágiques dans lesquels un ensemble de fisureros peut être utile. Le premier lancer peut être une vraie pierre d'achoppement si on l'attaque à froid. Très recommandable.


42. Tiempos nuevos, tiempos salvajes

350 m, 6c/A4

L'un des itinéraires les plus engagés de la Communauté valencienne avec de nombreuses et angoissantes transitions sans artifice. pas de répétition connue.


43. Sin permiso de obras

450 m, 7a/A0

Itinéraire sportif d'équipements récents qui est le parcours le plus long du Penyal d'Ifac. Le parcours profite de quelques longueurs du parcours Toni Bastidas pour sortir par la voûte des Herbes Magiques. Très recommandable.